fbpx

Conférences 2024

Les cinémas bruxellois de l'entre-deux-guerres

Conférence d'Isabel Biver (FR) et Daniël Biltereyst (NL)

Jeudi 14 mars 2024

L'ancien cinéma Pathé Palace, situé sur le boulevard Anspach, est l'un des nouveaux lieux les plus remarquables du programme du festival BANAD de cette année. Le foyer de ce cinéma emblématique de 1913 servira de cadre à une soirée de conférences sur les cinémas bruxellois et la culture cinématographique de l'entre-deux-guerres. Deux conférences sont prévues, une en français et une en néerlandais. Les personnes désirant assister aux deux conférences, peuvent acheter un billet combiné spécial à cet effet.

Depuis la première projection du cinématographe en 1895 jusqu'à la Première Guerre, les cinémas bruxellois, après avoir envahi et souvent remplacé théâtres, music-halls et autres lieux festifs, n'ont pas d'architecture spécifique, à l'exception notable du Théâtre du cinématographe de 1904 et du Pathé-Palace de 1913 de Paul Hamesse. A partir des années 20, ils seront construits ex nihilo. Ces lieux dédiés propres, destinés à cet usage précis, vont présenter une architecture d'abord inspirée par celle des théâtres, dans des conditions techniques et artistiques qui sont encore celles du cinéma muet, comme au Marivaux (1922) ou au Pathé-Palace, qui accueillit d'ailleurs les opéras de la Monnaie le temps du Conflit. C'est le cinéma sonore et ses nécessités acoustiques qui vont permettre aux salles obscures d'embrasser la modernité, celle des styles art déco et du modernisme, dont le Plaza de Michel Polak (1928), le Métropole d'Adrien Blomme (1932), surnommé « le Palais du cinéma » et l'Eldorado de Marcel Chabot (1933) ou encore le Variétés de Victor Bourgeois (1937) sont les exemples les plus éclatants. C'est également tout un système d'usages (ouvreuses, catégories de places, etc.) et de distribution et d'exploitation qui se met en place à cette époque. Dans ces prestigieuses salles dites de « première exclusivité », le film sort en premier puis « descend » progressivement dans d'autres cinémas du centre plus modestes puis ceux dits « de quartier », comme le Century de Saint-Josse de René Ajoux (1938), dont les capacités feraient aujourd'hui rêver plus d'un·e cinéphile.

À propos de l'intervenante: Isabel Biver est historienne du cinéma et conférencière. Avec Marie-Françoise Plissart, elle est l'auteure du livre "Cinémas de Bruxelles", publié par Maison CFC.

©EB - Endre Sebok

Informations pratiques

Heure : 19h-22h (Conférence FR à 19h; Conférence NL à 20h30)

Prix : 5€ pour la conférence - 8€ pour toute la soirée

Infos & réservations : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Adresse : Ancien cinéma Pathé Palace - Boulevard Anspach 85-87, 1000 Bruxelles

Transport : Tram 3 et 4 ou Bus 33 et 95 (Bourse/Beurs)




Informations pratiques

Heure : accueil 18:30 conférence 19:00-20:30

Prix : 5€ (gratuit pour les étudiant·es)

Infos & réservations : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

AdresseLa Cambre-Horta - Salle Victor Bourgeois

Place Eugène Flagey/Flageyplein 19 1050

Bruxelles/BrusselTransport : Tram 81 en Bus 38, 59, 60 en 71 (Flagey)

Conférence : Horta et la Belgique, 1880-1930 par Benjamin Zurstrassen (FR)

Jeudi 21 mars 2024

Victor Horta : un nom emblématique que nous croyons trop souvent connaître. Ces dernières années, la recherche a proposé de nouvelles lectures et compréhensions de son oeuvre multiforme qui dépasse de loin l'époque Art nouveau. Sur base des dernières découvertes, nous pourrons parcourir l'ensemble de sa carrière et l'inscrire dans le contexte belge et international.








Nous Contacter

53 rue des Liégeois
1050 Bruxelles